Lilia Hassaine était de passage à Rennes. Vous pensez bien que nous en avons profité pour l’interviewer. C’est Mattéo, de la classe de 1re G1 du Lycée Pierre Mendès-France, qui s’est occupé de cet entretien.

1re partie (6’12)

1) Tout d’abord quel a été l’élément déclencheur qui vous a donné envie d’écrire ce roman ? (Du début à 50’’)

2) Combien de temps avez-vous mis pour l’écrire ? (de 50’’ à 1’24)

3) Pourquoi avoir choisi cette période entre les années 60 et les années 80 plutôt que la période actuelle ? (1’24 à 3’)

4) Quand vous est venue l’idée de parler de jumeaux ? (de 3’ à 4’20)

5) Pourquoi avoir choisi d’écrire un récit resserré, de 150 pages, plutôt qu’une grande saga familiale de 500 pages (au moins) ? (de 4’20 à 5’34)

6) Avez-vous eu des choix difficiles à faire, en supprimant, par exemple, des passages entiers ? (de 5’34 à 6’12)

2e partie (6’04)

7) Auriez-vous pu décrire davantage l’histoire des filles de Naja ? (Du début à 1’04)

8) Le personnage de Nour correspond-il à une personne que vous avez connue ? (de 1’04 à 2’08)

9) Et que dire du personnage de Saïd, le père ? Doit-on plutôt l’apprécier ou le détester ?… (de 2’08 à 4’24)

10) Le personnage de Naja correspond-il à une maman algérienne que vous avez connue ? (de 4’24 à fin)

3e partie (6’12)

11) Vous utilisez beaucoup d’ellipses, de différentes natures. Pour quelles raisons ? (Du début à 1’21)

12) Peut-on dire que votre roman se compose comme une tragédie en 5 parties ? (de 1’21 à 2’18)

13) Pourquoi l’épilogue est-il écrit à la 1re personne, alors que le reste du récit était à la 3e personne ? (de 2’18 à 3’29) 14) Quelle place accordez-vous à la poésie dans votre roman ? (de 3’29 à 4’35)

15) ATTENTION SPOILER à partir de 4’35. Nous ne vous indiquons donc pas la dernière question, si vous n’avez pas encore lu le roman.