Créé à Rennes en 1988 à l’initiative de l’académie de Rennes et de la Fnac, le Goncourt des lycéens s’est imposé comme un prix littéraire à part entière. Jeudi 15 novembre 2018, après une matinée de délibérations à Rennes, la présidente du jury lycéen a proclamé le 31e prix Goncourt des lycéens attribué à David DIOP pour « Frère d’âme » publié aux éditions du Seuil.

Proclamation du lauréat à la fin des délibérations nationales

Qu’est-ce que le Prix Goncourt des lycéens ?

Le Goncourt des lycéens permet à près de 2 000 élèves de lire et d’étudier la sélection de romans de la liste du Goncourt. Une cinquantaine de classes de lycéens âgés de 15 à 18 ans, issus de seconde, première, terminale ou BTS, généralistes, scientifiques ou techniques sont concernées. La sélection des classes est basée sur la motivation des enseignants.

L’édition 2018

Le jury constitué par les délégués régionaux et étrangers réunis à huis clos à Rennes, élisent le 31e Prix Goncourt des Lycéens, le 15 novembre 2018.

Les 15 romans sélectionnés

  • La vérité sort de la bouche du cheval, Meryem Alaoui, Gallimard
    - Le Malheur du bas, Inès Bayard, Albin Michel
  • Quand Dieu boxait en amateur, Guy Boley, Grasset
  • Ça raconte Sarah, Pauline Delabroy-Allard, Les Éditions de Minuit
  • La Vraie vie, Adeline Dieudonné, L’Iconoclaste
  • Frère d’âme, David Diop, Seuil
  • La Révolte, Clara Dupont-Monod, Stock
  • Dix-sept ans, Éric Fottorino, Gallimard
  • Maîtres et esclaves, Paul Greveillac, Gallimard
  • Leurs enfants après eux, Nicolas Mathieu, Actes Sud
  • L’Ère des suspects, Gilles Martin-Chauffier, Grasset
  • L’Évangile selon Youri, Tobie Nathan, Stock
  • Quatre-vingt-dix secondes, Daniel Picouly, Albin Michel
  • L’Hiver du mécontentement, Thomas B. Reverdy, Flammarion
  • Hôtel Waldheim, François Vallejo, Viviane Hamy
Jeudi 15 novembre 2018 : proclamation de la 31e édition du prix Goncourt des lycéens