Contribution de Mme Andreucci, professeur documentaliste, et de Mme Inzani, professeur de français-littérature, au lycée Anguier à Eu (76).

Mme Inzani a eu l’idée de privatiser une salle du lycée et de la transformer en salle de lecture exclusivement destinée aux élèves de première L afin qu’ils puissent avancer confortablement leurs lectures à n’importe quel moment libre de leur journée de lycéen. À la rentrée, avec l’accord de la direction, nous nous sommes mises en quête de l’endroit idéal dans l’établissement et des meubles nécessaires à la concrétisation physique de cette salle de lecture, en dehors du CDI.

La salle de lecture Goncourt au lycée Anguier

 

La salle de lecture a investi la permanence qui se situe du côté scientifique et technique de l’établissement. Cette permanence, vitrée des deux côtés, se trouve sur un lieu de passage pour les élèves et les professeurs. Elle constituait donc un excellent choix, une vitrine parfaite du Goncourt des lycéens dans l’établissement.

Des casiers ont été apportés par des agents afin de permettre le dépôt des différents jeux de romans dans la salle de lecture. Nous avons également fait le tour de l’établissement, empruntant aux professeurs de sport des tapis et aux internes quelques fauteuils et canapés. Une fois la salle complètement installée, les élèves y ont pris leurs habitudes, venant en groupes pour y lire, l’accès de la salle leur étant réservé et facilité à toute heure de la journée. Mme Inzani y a aussi fait cours ou consacré quelques séances à la poursuite des lectures personnelles.

Avant que la salle de lecture ne leur soit livrée, Mme Inzani et ses élèves ont à plusieurs reprises investi les pelouses du lycée, improvisant des salles de lecture en plein air en ce beau mois de septembre 2014. À ces occasions, l’effet promotionnel du Goncourt des lycéens au cœur de l’établissement a parfaitement fonctionné, les professeurs et les élèves qui traversaient la cour ne pouvant manquer de remarquer les lecteurs assidus.