Lou du lycée Albert Schweitzer donne son avis sur le roman de Tobie Nathan, La Société des Belles Personnes.

Mon avis sur LA SOCIETE DES BELLES PERSONNES est assez divisé. En effet, j’ai eu beaucoup de difficultés à entrer dans l’histoire. Le début du roman comporte de nombreuses descriptions et mises en contexte, chaque personnage est analysé et je m’y suis perdue… Les chapitres changent sans cesse de narrateur et brisent la continuité de l’histoire. Cependant, à partir du milieu du roman, lorsque le roi Farouk est déchu, l’histoire devient fluide et a relancé ma curiosité. La fin s’est lue très facilement et le style de l’auteur est agréable. Les thèmes qu’il aborde sont très touchants et retranscrits avec réalisme et précision. On s’attache alors à Zohar, Aaron, Lucien, toute cette société des Belles Personnes qui nous fait voyager. De plus, le point de vue de François est intéressant à nos yeux car il nous aide à comprendre, nous Européens, comment ont été vécus les grands événements du XXe siècle.

Lou D.