Au Lycée des Métiers du Golf Hôtel de Hyères, il ne faudrait pas croire qu’on y passe son temps à jouer au golf. Non, non, non … On lit aussi. Et on donne son avis sur ses lectures. La preuve :

Ines l’introvertie : Chavirer

Dans ce livre une phrase m’a fait « tilt » : « L’amour, est-ce que ça ressemblerait à ce débordement, ce grand n’importe quoi de vertiges et de sourires, ce désir de bloquer le présent sur pause ? »

J’ai eu du mal au départ, je l’ai même recommencé au bout d’une vingtaine de pages. J’avais du mal avec le changement de personnages. Puis j’ai été embarquée par cette histoire de vies faites de souffrances gardées silencieuses… C’est un roman très poignant, je pense qu’il devrait plaire car il est très émouvant.

Léo le soucieux : L’enfant céleste

Bonjour chers futurs lecteurs. Accros à l’astronomie, attirés par l‘aventure, la découverte, sensibles à l’amour d’une mère pour son fils : ce livre est pour vous ! Bonne lecture !!

Evan le généreux : Les funambules

J’ai tout de suite accroché à l’histoire, à l’écriture qui m’a immergé dans les nombreuses quêtes du narrateur. Il écrit des biographies pour anonymes et au fur et à mesure, il se raconte…à travers l’histoire des autres c’est la sienne qui apparait petit à petit. Ce livre est plein de surprises et d’émotions …je le recommande !

Moustapha le courageux : Les funambules

J’ai été très touché par les sujets abordés, les démunis, les associations de bénévoles, la recherche d’un amour passé. A cette lecture, je ressentais quelque chose de spécial car parfois je m’y retrouvais. Je pense que ce roman nous concerne tous…lisez-le vous comprendrez pourquoi !

Joswan l’acharné : L’anomalie

Très facile d’entrer dans ce roman même si on change « d’histoire » à chaque chapitre. Tous les personnages sont liés par un même événement alors on s’y retrouve.

Jules le lent : Yoga

Je suis en cours de lecture…j’apprécie particulièrement ce livre car il est très détaillé et réfléchi. Chaque mot, chaque phrase sont remplis de détails qui permettent au lecteur d’entrer dans le ressenti du personnage. Le rythme est lent et paisible.

Théo le crapuleux : Mes fous

Je suis happé par ce livre qui me permet de m’évader et d’entrer dans le personnage de Sandor pour qui je suis en empathie. Sa ville me fait aussi penser à mon petit village.

Valentin l’apéro : Saturne

Pas toujours facile à suivre, je me perds un peu, pour moi ça manque de suivi dans l’histoire. Enfin, je ne l’ai pas encore terminé, je m’accroche car parfois ça me plait alors j’accepte les moments plus compliqués.

Lou la boulimique : un crime sans importance

Il m’a fallu attendre environ 70 pages avant d’accrocher. Puis je me suis sentie menée par la dynamique des phrases. J’ai aimé la mise à nu des sentiments de l’écrivaine et surtout la partie où elle parle de son enfance avec sa soeur Denise. On a du mal à accepter que le crime n’ait pas été élucidé et on espère que ce livre va relancer l’enquête. J’en ai parlé avec ceux qui l’ont lu dans ma classe et mon avis est partagé.