Au lycée Albert Schweitzer du Raincy, Yoga a été apprécié par beaucoup de monde, notamment par Lou,qui nous fait part de son avis :

Yoga est un roman riche et différent des autres. Je l’ai lu en plusieurs fois pour vraiment prendre du plaisir et comprendre les chapitres car le thème de la méditation n’est pas simple. Tout d’abord, l’auteur Emmanuel Carrère diversifie son récit autobiographique grâce à des flashback et des citations, ce qui relance régulièrement l’histoire. Bien que cette « espèce de roman », comme le dit l’auteur, soit structuré en de nombreux chapitres, il offre une bonne continuité, ce qui ne perd pas le lecteur.

De plus, on retrouve une belle complicité entre l’écrivain et le lecteur qui se sent concerné et inclus dans l’histoire car l’auteur s’adresse parfois directement à lui. Il donne ensuite envie de poursuivre la lecture en révélant quelques informations sur les événements à venir, ce qui installe un suspens et prédit l’action.

Enfin, j’ai beaucoup apprécié cette lecture qui pouvait s’annoncer difficile et peu attrayante par le thème choisi. En effet, le yoga n’est pas très pratiqué par les adolescents mais Emmanuel Carrère a su retranscrire de façon très spontanée et personnelle son expérience. Malgré sa longue pratique du zen, il dévoile sans tabou son inexorable descente vers la dépression et les troubles bipolaires, transmettant son oscillation constante entre désespoir et aspiration à la vie.

Il a finalement mêlé méditation, événements actuels, crises politiques et troubles psychiques dont on s’imprègne et dont on veut absolument lire la suite.

Lou