T.Viel, La fille qu’on appelle

Martin, Gauthier et Mickaël-Angelo sont élèves à l’Ecole Européenne de Bruxelles IV : ils ont imaginé l’article qu’un journaliste aurait pu tirer de la dernière scène du roman de T. Viel. Toute la question aurait été pour le rédacteur en chef de savoir où placer cet article ! Est-ce la politique qui bascule dans le fait divers, ou le fait divers qui fait basculer la politique ?

Article fictif inspiré par La fille qu’on appelle de T.Viel