Les élèves de Première ST2 au lycée des Catalins de Montélimar (Drôme, 26) partagent un résumé et des avis contrastés sur le roman de Ch. Angot :

Résumé par Léa O. : Le voyage dans l’Est de Christine Angot est un roman racontant son enfance. Particulièrement l’inceste qu’elle a vécu avec son père. Ce roman évoque plusieurs faces de sa vie, de l’adolescence à l’âge adulte. Christine Angot illustre ainsi ses difficultés suite à son traumatisme. On remarque alors l’enjeu de se remettre d’un évènement aussi traumatisant qu’est l’inceste, et ainsi de vivre avec.

Avis de Léa O. : Ce que j’ai aimé dans ce roman est qu’il est très facile à lire. Il n’y a pas de vocabulaire difficile ni de phrases compliquées. La lecture est fluide et compréhensible. C. Angot joue beaucoup avec les émotions du lecteur, en détaillant énormément ses scènes. L’histoire est dramatique puisque la narratrice vit l’inceste mais aussi une forme de dépression à l’âge adulte. J’ai aimé cette lecture, j’ai fini le livre assez vite et j’ai bien aimé l’histoire qui s’en est dégagée. En revanche, j’ai moins aimé le personnage principal, en ce qui concerne ses prises de décision. Elle est très indécise dans ces choix. A certains moments c’était répétitif, tels les moments où elle se remet avec son compagnon. Certaines scènes peuvent aussi choquer certains lecteurs, mais c’est vrai que je trouve sa franchise très courageuse de sa part. Malheureusement ce genre de livre possède un public plus restreint, puisqu’il reste assez choquant. Pour ma part, le propos explicite et direct ne me choquait pas plus que ça. En conclusion, ce roman est super pour montrer et affecter les lecteurs sur l’inceste. Il permet de vraiment montrer au public la difficulté de vivre avec. Et de ce fait de sensibiliser les gens à ce sujet.

Avis d’Emma D.  : Je trouve que cette histoire est importante du fait qu’elle relate des faits graves. Malgré les mots crus utilisés par l’auteure, qui peuvent être choquants pour certains, pour moi, c’est une histoire qui mérite d’être écrite de cette façon. Nous avons quand même des moments d’incompréhension car on a beaucoup de mal à ressentir réellement les émotions de l’auteure.

Avis d’Emma C.  : Malgré des propos parfois obscènes, l’histoire que l’auteure a vécue et qu’elle raconte possède une grande morale qui fait réfléchir sur le vécu de plusieurs jeunes filles ou femmes dans le monde.

Avis de Tess  : Je trouve que l’auteure a une « force » pour raconter tout ce que lui a fait subir son père. Même si l’histoire peut choquer quelques personnes, je la trouve intéressante.