Les deux premières questions posées par Léandre (et pas Léon. Mais avec les masques, on s’entend mal parfois ;-) ) :

5) Comment vous y êtes-vous pris pour que vos personnages dégagent à la fois autant de force et de fragilité ?

6) Pourquoi avez-vous choisi de mettre tant de violence dans la vie de chacun d’entre eux ?