Justine est élève de seconde au Lycée Pierre et Marie Curie, de Neufchâteau (Vosges, 88). Voici sa critique du roman de Ch. Angot, Voyage dans l’Est :

L’auteur et le livre :

Christine Angot est une romancière âgée de 62 ans. Elle a écrit une vingtaine de livres durant sa carrière dont plusieurs récompensés par des prix littéraires. Son livre Le voyage dans l’Est a remporté le prix Médicis 2021.

Résumé :

Dans ce roman, Christine Angot parle de son enfance, à Strasbourg. Précisément de l’inceste qu’elle a vécu avec son père. Nous avons dans ce roman autobiographique deux parties de sa vie, son enfance et l’âge adulte où elle nous raconte son traumatisme.

Mon avis personnel :

Ce livre m’a plu, tout d’abord par sa facilité de lecture. La lecture est vraiment fluide. Il y a peu de pages mais l’histoire est complète, il est facile à comprendre. Il est aussi très émouvant mais aussi surprenant.

J’admire aussi le courage de Christine Angot d’avoir écrit ces mots qui sont assez durs mais importants pour nous faire comprendre ce qu’elle a vécu. Le passage sous forme de journal intime, m’a énormément plu. On s’attache un peu plus au personnage et on comprend vraiment ce qu’elle ressent. On peut découvrir son état mental au fur et à mesure des jours. Christine Angot nous plonge dans une tragédie et nous fait ressentir toutes les émotions qu’elle a vécues.

Je recommande ce livre à tous ceux qui cherchent des histoires faciles à lire mais aussi ceux qui aiment les histoires inspirées de faits réels.