Marie, élève de Terminale au Lycée Notre-Dame des Minimes (Lyon, 69), nous propose une critique du roman d’Anne Berest, La Carte postale.

La carte postale est un livre écrit par Anne Berest en 2021, publié aux éditions Grasset. Anne Berest est une écrivaine française née en septembre 1979, mais c’est aussi une scénariste qui a travaillé sur la série Mytho ou encore sur Les Sauvages. Dans cette œuvre, l’autrice retranscrit son histoire familiale à travers une longue enquête menée par sa mère pendant des années pour pouvoir reconstruire le passé de ses ancêtres. Dans ce roman, nous pouvons trouver des émotions tristes comme joyeuses grâce par exemple aux nombreuses retrouvailles ou séparations qui ont lieu. Cette famille juive va vivre plusieurs épreuves auxquelles les victimes de la Seconde Guerre mondiale ont dû faire face, et qui sont gravées dans l’Histoire. La carte postale nous conte cette histoire familiale narrée par la mère de l’auteure, qui a commencé à enquêter à cause d’une carte postale anonyme. Cette dernière lui était adressée venant du passé. Dès le début de l’histoire nous sommes plongés dans l’émotion car la mère a du mal à parler de ces moments douloureux.

Le livre nous transporte à travers les années, dans la grande période de la Seconde Guerre mondiale. Nous pouvons y retrouver plusieurs éléments historiques qui nous rattachent à ce que l’on connaît, comme par exemple la situation politique ou bien les problèmes de religion de cette époque. Cela nous permet de nous identifier, même si nous ne l’avons pas vécu.

Nous y retrouvons aussi des péripéties qui rendent le livre vivant. Il y a aussi de nombreux personnages, qu’ils soient de la famille ou interviennent dans la vie des personnages principaux : tous rendent plus clair le récit. L’écriture « en miroir » de l’auteure dans laquelle elle alterne l’histoire contée par sa mère et ses questions et commentaires, permet de ne pas transformer ce roman en récit historique ennuyeux. Plus on avance dans le livre, plus l’histoire se développe. Mais la curiosité du lecteur est tournée vers le mystérieux auteur de cette carte postale anonyme, qui ne sera dévoilé que dans les dernières lignes du livre, ce qui attise l’intérêt du lecteur.

Ce livre est un émouvant témoignage et une retranscription historique remplie de réel qui apporte tout son intérêt à l’œuvre.