Fin de l’interview de Louis-Philippe Dalembert par Amélie (5’35)

11) « J’ai un passé de journaliste » - « Un roman, ce n’est pas un journal » (Du début à 1’45)

12) « C’est un roman que j’ai écrit en pensant aussi aux jeunes » - « Mon propos premier, c’est l’humain » (de 1’46 à fin)