… suspens …

Djaïli Amadou Amal

pour son roman

Les impatientes

Amélie et Andréa, du lycée Gaston Crampe d’Aire-sur-Adour, ont réalisé cette photo et vous expliquent pourquoi :

Nous avons choisi la bague de fiançailles, un chapelet musulman et des menottes pour représenter ce roman car tout d’abord, la bague de fiançailles représente le mariage forcé, le thème central de ce roman, celui que nos trois protagonistes ont vécu sans leur consentement. Ensuite, nous avons choisi des menottes afin de représenter l’emprisonnement de ces femmes dans leur mariage, leur manque de liberté. On peut s’imaginer ces femmes avec ces menottes car elles sont totalement soumises à leur mari. Enfin, nous avons choisi un chapelet musulman pour montrer le poids de la religion, permanent dans ce livre. En effet, ces femmes doivent être totalement dévouées à la religion, suivre la tradition que leur impose leur famille qui est d’être une femme patiente : « Munyal », se faire discrètes et ne montrer aucun signe de leur mécontentement.